Géobiologie ou la santé de l’habitat

0
604

Quelques clés pour se protéger des ondes

Interview avec Sonia Winogradoff, architecte et thérapeute Surrender 

Des débats interminables ont essayé d’établir à quel point notre organisme peut être affecté par les champs électromagnétiques qui nous entourent. Les symptômes de l’hyper électro sensibilité peuvent être confondus avec des maladies psychosomatiques, ce qui retarde un diagnostic correct: picotement, maux de tête, nausées, vertiges, fatigue, déprime… Des personnes atteintes sont obligées de quitter les villes et de s’installer à la campagne, dans un environnement protégé.
Le mieux, c’est de ne pas en arriver là ! Il y a des solutions pour éviter une exposition trop importante, dans un monde envahi par les technologies.
Sonia Winogradoff nous donne quelques astuces.

TA : Quels sont les dangers auxquels on s’expose à la maison ?

SONIA WINOGRADOFF : On a d’abord tous les dangers de l’hyperfréquence : la téléphonie mobile, les dangers des champs magnétiques avec les plaques à induction, les blocs transformateurs, ensuite les dangers des champs électriques, moins graves, parce qu’on sait les canaliser. Mais il faut savoir qu’à chaque fois qu’on a un appareil électrique, on a un danger à l’appui, il faut le mesurer, il faut l’étudier.

Pour lire la suite

achetez l’article
0,99 €
dans notre boutique en ligne ViaPraetoria

 

NO COMMENTS