Nos cheveux nous parlent !

0
1203

Décryptage capillaire

portraitREMI

Par Rémi Portrait
Créateur de la méthode
de décryptage capillaire

 Nos cheveux nous parlent. Il suffit de savoir les écouter. Ils sont les témoins silencieux de nos émotions et de notre état de santé, ils sont la mémoire de ce que nous avons ingéré (boissons, nourriture, toxiques divers) et de ce que nous avons ressenti (peur, douleur, choc émotionnel). Notre psychisme se manifeste aussi. Nous emmétrons des signaux qu’il faut décrypter et la coiffure en est un. C’est ainsi que j’ai découvert, au fil du temps, des similitudes entre les coiffures et les caractères de mes clients.
Vous pouvez essayer de comprendre, vous même, ce que vos cheveux vous disent, avec ces quelques clés que je mets à votre disposition.

Les cheveux emmêlés : S’ils sont difficiles à peigner, sur toute la longueur, c’est le signe que la vie est elle aussi emmêlée. Des conflits psychologiques font obstacle à la fluidité de l’action.
Les cheveux noués : Si les nœuds sont parsemés, situés sur des méridiens énergétiques, selon le méridien touché, on peut décrypter la nature du «nœud psychologique» qui se manifeste.
Les fourches : Elles signalent que l’on a du mal à prendre une décision. Les choix sont difficiles. On hésite, on est tiraillé, on ne sait quelle voie suivre.
Les cheveux épais, touffus : L’épaisseur est une protection,  c’est le signe qu’on s’isole des choses éventuelles.
Les cheveux très fins : Ce sont ceux qui n’ont pas encore trouvé leur place dans la famille. Ils restent des éternels enfants qui n’arrivent pas à s’affirmer en tant qu’adultes.
Les signes de peur : Si vous avez une mèche crépue, ça peut être une frisure de peur. En interrogeant des femmes, j’ai constaté que la plupart d’entre elles ont vu cette anomalie apparaître au moment de la puberté, si elles n’étaient pas accompagnées pour comprendre ce qui se passe. La confrontation à la réalité de la vie des femmes déclenchait une sorte de traumatisme psychique qui lui-même entraîne une rétraction et un aplatissement de la matrice donnant naissance à un cheveu frisotté. Des maladies graves, des déménagements, des changements de culture peuvent avoir le même effet.
La raideur : L’effet est inverse, mais la cause est la même, un traumatisme. Les humiliations, les déceptions peuvent entrainer une raideur psychique. Dans ce cas, la matrice s’arrondit, donnant naissance à un cheveu raide, une rigidité symbolique pour faire face aux épreuves.
Les cheveux souples, ondulés : Ce sont ceux qui savent s’adapter, en trouvant leur voie en épousant les hauts et les bas de la vie.
Les cheveux crépus : Quand il s’agit des cheveux européens qui poussent crépus, ils s’agit souvent d’êtres peu confiants, sur la défensive, qui se rétractent.
Un épi : Il révèle un tourment. Sa nature peut être identifiée grâce à sa position sur un méridien d’acupuncture et il révèle souvent un souci ou un secret de famille. Il est souvent héréditaire.

Pour lire la suite :
– Les médecines traditionelles orientales au secours de nos cheveux
– Le cycle des saisons dans nôtre corps

– Cure quotidienne de printemps
– Cure quotidienne d’été

– Cure quotidienne de fin d’été
– Cure d’automne

– Cure d’hiver
– Le sens du cheveu – comment faire une coupe énergétique des cheveux ( par Eric Déchoux).

acheter l’article
0,99 €
dans notre boutique en ligne ViaPraetoria

 

 

NO COMMENTS