Ligne éditoriale

0
1196
therapies complementaires ligne editoriale
therapies complementaires ligne editoriale

Ligne éditoriale de Thérapies Complémentaires

Thérapies Complémentaires est un magazine, et maintenant un site internet, qui, comme son l’indique, se veut complémentaire vis-à-vis des pratiques médicales mais aussi de ses concurrents du monde de la presse.

À proximité du monde médical occidental sans en être cependant un opposant farouche, il se positionne comme un supplément (un complément devrais-je dire !) donnant un ou plusieurs éclairages additionnels du vaste terrain d’exploration et d’incompréhension qu’est le corps humain.

Placé à côté des gazettes concurrentes, il comble un vide important entre des publications remplies de publicités et d’articles souvent trop courts soient extrêmement « cheap » soient totalement élitistes. Ces deux qualitatifs pouvant s’appliquer d’ailleurs au contenant comme au contenu…

Dans Thérapies Complémentaires nous sommes donc véritablement complémentaires et complètement hors mode. Les articles sont toujours attentivement contraints à ne pas perdre de vue les faits plus que l’opinion. Ils sont longs et fouillés. Ils permettront toujours au lecteur de creuser avec nous une première couche d’un domaine et lui donneront les bonnes clés pour aller plus loin.

C’est là notre seule zone alternative. Nos rédacteurs sont des professeurs d’université ou des praticiens de méthodes reconnues officiellement ou traditionnellement pour leurs intérêts bénéfiques ou thérapeutiques.

Il y a deux milles ans Hippocrate de Cos, que l’on considère toujours comme le père de la médecine occidentale, disait : « Car il y a deux choses : la science et l’opinion : celle-là conduit au savoir, celle-ci à l’ignorance. ». Soyez assurés que dans ce magazine nous aurons toujours à cœur de regarder autour de nous et de nous assurer que ce que vous lirez soit dans cette ligne éditoriale aussi moderne qu’antique. Nous nous efforcerons toujours de simplifier sans dénaturer. De publier sans excès des articles que certains ultras sceptiques situeront sans doute entre les croyances et la pata-médecine. D’avoir toujours pour principe que nos lecteurs sont des adultes et, de fait, capables de se fonder une opinion personnelle sur ce qu’ils lisent.

Nous garderons simplement en mémoire l’adage de Paracelse qui nous disait déjà il y a six siècles que « l’art de guérir est le fait de la nature et non du médecin ou du thérapeute. Par conséquent le médecin et le thérapeute doivent partir de la nature avec un esprit ouvert ». Nous conclurons toujours que nos lecteurs doivent d’abord confier leur problème de santé à un thérapeute conventionnel avant toute démarche complémentaire.

L’équipe rédactionnelle

NO COMMENTS