Professeur Joyeux : Les huit causes du cancer du sein et de la prostate

0
1270
professeur Joyeux cancer du sein
professeur Joyeux cancer du sein

Conférence du Professeur Joyeux

sur la prévention du cancer de sein et de la prostate, Aix en Provence, septembre 2015

Quelles sont les causes du cancer de la prostate ou du cancer de sein ?

Premièrement, la génétique. Il s’agit des deux gènes BRCA1, BRCA2, (Breast Cancer en anglais). La femme qui est atteinte par le gène BRCA1 depuis la naissance a un risque de 80 % d’avoir un cancer du sein entre 20 et 80 ans et de 45 à 50% d’avoir un cancer des ovaires.

Pour les cancers du sein chez une femme jeune, entre 25, 35 et 40 ans on pense toujours à la génétique, mais on la retrouve seulement dans 5 à 8% des cas. Ces femmes doivent être suivies, mais il faut surtout leurs donner les bons conseils.

Vous connaissez le cas d’Angelina Joli. Avant de lui dire « il faut enlever vos seins » moi, j’aurais posé des questions. Est-ce que vous avez eu des enfants ? Est-ce que vous avez allaité? Est-ce que vous fumez? Est-ce que vous stressez? Est-ce que vous prenez des médicaments contre l’angoisse, pour dormir? J’aurais regardé aussi son alimentation.

En fonction de chaque personne, de ses habitudes, je vais proposer une surveillance de l’évolution du traitement et la diriger peut-être vers les écographies ductales avant de multiplier les mammographies.

Ensuite il y a le tabac. Le phénomène est inquiétant aujourd’hui. Les lobbys du tabac sont extrêmement puissants. Ils vous disent que si vous arrêtez de fumer, dans quelques années vous retrouvez le risque zéro de ceux qui n’ont jamais fumé. C’est faux! Le tabac vous le payez un jour ou l’autre, même si vous avez arrêté de fumer depuis longtemps. Le tabac c’est une catastrophe! On voit des jeunes qui arrivent avec des lymphomes, des tumeurs du système ganglionnaire, du système de défense de l’organisme, qui sont emportés en deux ans.

Comment le tabac peut donner un cancer du sein? Il est un hyper-prolactinémiant. Quand vous voyez un monsieur qui arrive avec une gynécomastie, avec les seins qui poussent, la première question à lui poser: est-ce que vous êtes fumeur? Et même s’il ne fume plus aujourd’hui, s’il a fumé dans le passé il a fait une hyperprolactinémie, et cette hyperprolactinémie a déclenché la construction d’une toute petite glande mammaire qui est peut être déjà un cancer.

J’ai eu un cas d’un homme qui avait un cancer du sein. J’ai découvert que chaque soir il prenait quelque chose pour dormir. Il prenait du Noctran, qui est un hyperprolactinémiant.

Tous les médicaments de l’anxiété, toutes les benzodiazépines directs ou indirects sont hyperprolactinémiants. Ne prenez pas des médicaments pour dormir, ne prenez pas des médicaments contre l’anxiété sauf si vous êtes suicidaire! Tous ces médicaments participent aux causes du cancer.

Pour lire la suite, achetez l’article pour 0,99€ dans notre boutique en ligne ViaPraetoria/MediaFactory

NO COMMENTS