L’Art Thérapie appliquée à la peinture

0
763

par Chantal Raveau

L’art-thérapie utilise le potentiel créatif et artistique de la personne à des fins psychothérapeutiques de développement personnel et d’accompagnement. Elle est bénéfique pour tous, les handicapés, les grands malades et les personnes âgées.

De plus en plus de personnes, prisonnières de leur inconscient, se tournent vers ces méthodes pour mieux se connaître, se libérer de leurs émotions, de leurs douleurs et de leurs blocages. La méthode utilise le pinceau, la toile et les couleurs pour court-circuiter le mental. Par cette ruse, l’expression directe surgit, sans chercher les mots pour le dire. Le peintre américain, Edward Hopper a écrit : « Si on pouvait le dire avec les mots, il n’y aurait aucune raison de peindre »
Le patient pénètre sa problématique inconsciente, il conduit son cheminement jusqu’à sa transformation positive et la construction, pas à pas, de la route de son « lâcher prise » avec l’aide subtile du thérapeute.
Il existe des variantes de cette discipline : la méthode du docteur Hauschka, l’art-thérapie moderne, la vogue des magazines de coloriage…

L’esprit créatif favorise la guérison.

Certains auteurs prennent comme origine de ces disciplines, l’expérience du peintre anglais Adrien Hill en 1940. Tuberculeux, hospitalisé dans un sanatorium, il commença à laisser vagabonder le crayon sur le papier. Les médecins qui le suivaient, furent très étonnés de constater une grande amélioration, puis son rétablissement complet. Il écrivit « Lorsqu’il est satisfait, l’esprit créateur favorise la guérison du corps malade ».

La Croix Rouge anglaise utilisa l’art-thérapie pour ses patients, les États-Unis emboîtèrent le pas. En France la communauté scientifique reconnut le concept en 1986.

Exprimer ses sentiments et ses émotions.

Pour lire la suite
Achetez l’article pour 0,99 €

 

NO COMMENTS