La revolution des quanta

0
1139
Quanta thérapies complémentaires
Quanta thérapies complémentaires

La révolution des Quanta : les déséquilibres osscilatoires

Par Dr Philippe Bobola

(…)Une cellule cancéreuse par exemple est une cellule qui a perdu sa cohérence biophotonique. On peut la considérer comme une délinquante vibratoire !

Déjà au début du XXe siècle Georges Lakhovsky avait compris la nature vibratoire du vivant. Il n’a cessé d’affirmer sa vie durant : «La vie est née de la radiation, entretenue par la radiation, supprimée par tous les déséquilibres oscillatoires ».

Pour des pathologies beaucoup moins graves que le cancer la dissonance vibratoire d’un organe peut être corrigée grâce à des appareils prenant appui sur les propriétés quantiques. Certains appareils classés dans la catégorie thérapies informationnelles, utilisent l’émission d’une série de rayonnements : une lumière cohérente infra rouge monochromatique pulsée et focalisée, une émission infra rouge non cohérente et une émission de lumière rouge intermittente dans le but de rétablir les déséquilibres énergétiques de l’organe. D’une façon générale la chromothérapie qui joue sur les couleurs, rouge, vert, bleu, est connue pour ses effets physiologiques, tels que stress, maux de tête, insomnie, états dépressifs…

D’autres appareils permettent d’apprécier l’équilibre de la structure et de la fonction propre à chaque organe, et d’en corriger la plupart des déséquilibres.

Grâce à ces technologies, Matière, Energie et Information peuvent être sondées.

Quant au Condensat de Bose- Einstein il interviendrait dans le cytosquelette des neurones (une sorte de squelette moléculaire contenu à l’intérieur des cellules neuronales), expliquant la conscience, selon le mathématicien Roger Penrose et l’anesthésiste Stuart Hameroff. Les propriétés quantiques, dualité onde/corpuscule, intrication, superposition d’états seraient impliquées dans certaines propriétés cognitives du cerveau : mémoire, humeurs, télépathie…

Par ses propriétés tout à fait particulières, cette physique surprenante nous parle d’un monde sans opposition entre matière et vibration, sans séparation, où nous sommes les propres actualisateurs de nos vies, de notre santé, de notre conscience. Si nous nous rattachions plus à cette physique dans notre vie quotidienne, nous nous rapprocherions à coup sûr de la sagesse des peuples premiers, qui ont organisé spontanément leur vie selon la logique de cette physique.

Et en cela ils ne sont pas les gardiens du passé mais plutôt les ambassadeurs du futur.

Pour lire l’integralité de l’article achetez notre magazine ou le PDF de cet article dans notre boutique ViaPraetoria/MediaFactoryParis

NO COMMENTS