Docteur Luc Bodin : La médecine énergétique, l’avenir pour notre santé

0
720

Interview réalisé par Marcela FERARU

Le Dr. Luc BODIN s’est spécialisé en cancérologie clinique mais durant son doctorat en médecine il s’est formé à l’acupuncture, l’homéopathie, la phytothérapie, l’ostéopathie, la sophrologie et il possède aussi des compétences en communication PNL (programmation neuro-linguistique) et en décodage biologique des maladies.

Au cours de ses 25 années d’exercice il a ajouté à son savoir-faire l’ostéopathie, la mésothérapie, l’oligothérapie, la phytothérapie et la diététique mais aussi les soins énergétiques, le magnétisme, le chamanisme, la radiesthésie, la géobiologie et le savoir des hawaïens : ʺHo’oponoponoʺ.

De nombreux voyages à travers le monde à la rencontre de médecins chinois et tibétains, de guérisseurs philippins et brésiliens, de chamans, lui ont permis d’enrichir son expérience.

Ainsi son étude des thérapies naturelles a permis à Luc Bodin de confirmer qu’il existait bien d’autres moyens pour aider et soigner les personnes malades et cela en parfaite complémentarité avec les médecines conventionnelles modernes… La faiblesse des uns étant la force des autres.

«Donner un maximum d’informations pour que chacun devienne autonome dans la gestion de sa santé et de sa vie », constitue la route que le Dr. Bodin a décidé de suivre à travers ses articles, ses livres, ses conférences, ses ateliers et ses stages.  Il est devenu, ainsi, à lui tout seul, une encyclopédie de thérapies complémentaires.

TC– Comment agit la médecine énergétique ?

Dr. Luc Bodin – C’est une médecine qui prend en compte le malade, pas la maladie. D’ailleurs, chaque malade répond différemment, certains répondent mieux à l’homéopathie, d’autres à l’acupuncture ou à la phytothérapie. Parfois il y a trois malades qui arrivent pour soigner une grippe et qui repartent avec trois traitements différents parce que c’est le malade qui a été traité et non la maladie.

TC-Vous avez une longue expérience, des cas vous ont-ils particulièrement marqué ?

Dr. Luc Bodin -Il y en a qui m’ont particulièrement frappé et qui m’ont vraiment ouvert sur la médecine énergétique. Ainsi, j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois des personnes qui avaient un cancer – notamment une femme avec un cancer du sein, un homme avec un cancer de la gorge – qui ont reçu un soin énergétique. Au début de la séance je palpais la tumeur et je voyais la tumeur régresser lors du soin. J’ai été le premier ébahi. Mais quand on est médecin ou thérapeute on veut tellement faire du bien à son patient que je me suis dit que c’était peut-être une vue de mon esprit … Heureusement j’avais pris garde de demander à des personnes de palper avec moi leur tumeur avant le soin et donc le malade pouvait confirmer mon impression, que la tumeur avait bien régressé. Ce n’était pas un traitement alternatif, j’ai toujours dit à ces personnes qu’elles devaient se faire opérer sauf que l’intervention serait beaucoup plus simple et nettement moins mutilatrice. Là, je peux vous dire que c’était des beaux cadeaux de la vie. L’expérience m’a montré qu’on peut obtenir des résultats immédiats avec les soins énergétiques. On peut soigner le dos d’une personne sans même la toucher et on arrive à remettre en place des vertèbres. On peut aussi faire les soins à distance.

TC -Je pense que pour nous, occidentaux, ce sont les choses les plus difficiles à comprendre et à accepter. En ayurveda, en phytothérapie par exemple on prend des plantes, donc il y a un agent transmetteur, mais en médecine énergétique on parle de choses très abstraites – du corps énergétique, par exemple. Comment définiriez-vous ce corps énergétique ?

Dr. Luc Bodin – D’abord, « ces corps énergétiques », parce qu’il y en a plusieurs, ces corps énergétiques, donc, ont tous un rôle différent. Le premier corps c’est un corps éthérique qui accumule des énergies. Il moule le corps physique ; après, il y a le corps astral qui correspond au corps des émotions ; ensuite c’est le corps qu’on appelle le corps mental mais que j’ai plutôt tendance à appeler le corps de la conscience ; enfin il y a le corps spirituel. Chaque fois on monte dans le niveau vibratoire et chaque corps vibre à un niveau différent. Comme chacun de ces corps se trouvent dans d’autres fréquences vibratoires, ils sont aussi situés dans d’autres espaces-temps. Tous ces corps énergies sont en nous et nous débordent en même temps.

Pour lire la suite achetez le no 8 de notre magazine ici, ou le pdf de cet article ici

NO COMMENTS