Des médecines ancestrales aux médecines quantiques, des réponses à nos fragilités

0
810

AYURVEDA, LA MÉDECINE VÉDIQUE

Kiran Vyas
Fondateur de “Open université de Yoga et d’Ayurveda »

Avec sa sérénité, sa douceur, sa générosité, Kiran Vyas instaure toute de suite une atmosphère apaisante. Le voyage au cœur de la sagesse indienne millénaire est un moment de pur bonheur.
Née en Inde il y a environ 5000 ans, reconnue par l’OMS, l’Ayurveda sert surtout à prévenir les maladies par la nutrition, la méditation et le massage. C’est une thérapie mais, surtout, un mode de vie. Elle est enseignée en Inde dans les facultés de médecine et pratiquée dans les hôpitaux.
Les sages indiens nous apprennent que l’univers est constitué de 5 éléments : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. Chacun de nous possède en lui ces cinq éléments dans des proportions différentes. Il y a trois types de « dosha » (notre nature profonde) :
-dosha vâta (éther +air)
-dosha pitta (feu +eau)
-dosha kapha (terre +eau).
Notre santé dépend de l’équilibre entre les trois « dosha », équilibre qui est différent pour chacun d’entre nous. Les caractéristiques, le diagnostique et les conseils peuvent être trouvés auprès d’un spécialiste Ayurveda, qui va nous prescrire une alimentation adaptée, des massages, un programme spécifique.
Parmi les différentes causes conduisant à la maladie, la médecine ayurvédique met en avant une accumulation de vâta (dans le colon), de pitta (dans l’intestin grêle) ou de kapha (dans l’estomac).
Il y a plus de 2000 plantes médicinales utilisées en Inde. Comme en France Ayurveda n’est pas reconnue en tant que médecine mais seulement comme une stratégie de bien-être, les plantes et les médicaments ne peuvent pas être vendus. On peut quand même faire appel aux massages et suivre les conseils d’alimentation et de style de vie.
On retrouve dans les aliments les trois catégories évoquées dans la Vastu : tamas (l’inertie), rajas (l’hyperactivité) et sattva (la pureté). Les  aliments tamasiques sont : les poissons, la viande, ce qui est sucré ou gras, l’oignon et l’ail. Ils affaiblissent le système immunitaire et favorisent l’inertie et la léthargie, mais ont un effet calmant sur les personnes « vâta ».
Les aliments rajasiques (café, thé, chocolat, épices fortes) stimulent les personnes kapha. Les aliments sattviques (les céréales complètes, les fruits frais, les légumes et le lait) dynamisent et régulent les émotions. Mais l’alimentation ayurvédique reste complexe, car elle dépend aussi des saisons.
Voilà quand même quelques conseils :
-les boissons chaudes décollent les toxines et les aliments non digérés des parois du tube digestif ; il est conseillé donc de boire régulièrement, et surtout en dehors des repas.
-l’huile de sésame et l’huile d’olive sont considérées comme régénératrices, il faut les privilégier.
-pour mieux assimiler les plats, utilisez des épices douces comme le basilic, le gingembre, la cannelle, le cumin, la coriandre, le curcuma…
-les crudités sont plus difficiles à digérer, il vaut mieux les éviter, surtout dans les saisons froides ; consommez plutôt des légumes verts cuits (courgettes, épinards, haricots verts, etc.).
-mangez des fruits secs (amandes, figues, dattes) qui renforcent le système immunitaire, le système nerveux et l’esprit.
-évitez les produits industrialisés.

Pour joindre Kiran Vyas : centre Topovan, 9 rue Gutetenberg, 75015 Paris.
Ou en Normandie, Hameau d’Anneville, 76540 Sassetot le Mauconduit .
Ou : www.topovan.com

Voilà un petit aperçu de ce qui a été cette rencontre en faveur de l’enfance handicapée, mais aussi en faveur d’un enrichissement des connaissances et de la fusion des mondes. Sans oublier, bien évidemment, les autres grandes personnalités qui on gratifié de leur présence le Forum « Être et devenir » de Biarritz : Luc Bodin, Erwin Laszlo, Jean-Pierre Wilem, Maria Shagi, Guy Corneau, Nicolas Tacussel, Martine Garcin, Sylvette Ravier, Nicolas Souchal, Hervé Rouche, Christophe et Frédérique Pain, Rodolphe Meyer…
Nous reviendrons en détail sur cette conférence, avec des interviews de plusieurs conférenciers, dans nos prochains numéros.

Les sites internet pour ces conférences :
www.medecines-ancestrales. com/fr
www.recherchequantique.org

<

NO COMMENTS