Nutrition : Comment équilibrer vos nutriments

0
730
Celine Meyer Nutrition équilibrer vos nutriments
Celine Meyer Nutrition équilibrer vos nutriments

Par Céline Meyer

Céline Meyer, à l’heure des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, nous rappelle que le
 changement d’alimentation n’est pas seulement la solution
pour une meilleure santé, comme de plus en plus d’études le montrent, mais aussi la seule solution pour sauver notre
 planète (et par voie de conséquence notre civilisation et les
générations futures).

Voici quelques chiffres révélateurs :

L’aquaculture (et principalement celle des saumons d’élevage) déverse des eaux toxiques et des déchets organiques dans la mer. Les étangs d’élevage sont abandonnés au bout de 3 à 5 ans d’exploitation en raison de la formation progressive d’une boue toxique au fond des bassins. Un élevage de 200.000 saumons produits la même quantité de matières fécales qu’une ville de 62.000 habitants.

L’élevage émet plus de gaz à effet de serre que tous les transports réunis.

Elevage intensif : 70 % des terres agricoles sont accaparées directement ou indirectement par l’élevage (élevage intensif : 95 %, élevage bio et circuit court 5%).

Le bétail est le premier consommateur d’antibiotiques.

Les hormones et les antibiotiques utilisés comme facteurs de croissance sont largement utilisés aux États-Unis et au Brésil.

En 4 minutes et 23 secondes se sont 15 hectares de forêts amazoniennes qui sont détruits pour être transformés en pâturages et cultures fourragères soit 7500 arbres. 80% de la déforestation en Amazonie profite à l’industrie de l’élevage.

Et si la solution était dans votre assiette ?


Si vous décidez de privilégier une alimentation végétarienne,  voilà les sources de vos nutriments :

LE CALCIUM

Le calcium est un nutriment essentiel pour tout le monde et il faut en consommer environ 500 milligrammes par jour en moyenne. Cependant cela ne sert à rien d’user et d’abuser de produits laitiers d’origine animale ! En effet si le lait et notamment le lait de vache contient beaucoup de calcium, l’organisme d’un être humain n’est capable d’en absorber que 35%, le reste étant directement éliminé. Alors que le calcium contenu dans les produits végétaux est assimilable par notre corps à hauteur de 50 à 70%.

Le calcium dans les aliments : 1 tasse = 250 ml Quantité contenue en mg
Légumes Brocolis (1 tasse, cuits) 62
Courge butternut (1 tasse, cuite au four) 84
Choux de Bruxelles (1 tasse, cuits) 56
Carottes (2 moyennes, crues) 40
Chou-fleur (1 tasse, cuit) 20
Chou rosette (1 tasse, cuit) 266
Chou frisé (1 tasse, cuit) 94
Patate douce (1 tasse cuite) 76
Légumineuses Haricots noirs (1 tasse, cuits) 102
Pois chiches (1 tasses, cuits) 80
Haricots rouges (1 tasse, cuits) 62
Lentilles (1 tasse, cuites) 38
Graines de soja (1 tasse, cuites) 175
Lait de soja (1 tasse, enrichi en calcium) 368
Tofu (1/2 tasse, cru, ferme) 53
Haricots blancs sauce tomate (1 tasse) 86
Haricots blancs (1 tasse, cuits) 161
Céréales (Tortilla de maïs) 19
Lait de riz (1 tasse, enrichi) 300
Farine de blé complète (1 tasse) 41
Pain de blé (1 tranche) 26
Fruits figues sèches (10) 140
Orange (1 moyenne) 60
Raisins secs (2/3 de tasse) 48

Sources : ministère américain de l’Agriculture, service de la recherche agricole, 2004. Base de données nationale sur les nutriments USDA pour référence standard, publication 17, Laboratoire de données sur les aliments. Site web: http://www.nal.usda.gov/fnic/foodcomp

LE FER

De très nombreux aliments d’origine végétale contiennent du fer. Il s’agit de fer non héminique qui est moins bien absorbé que le fer héminique qu’on trouve dans la viande. Toutefois, les végéta*ien consomment en moyenne plus de fer que le reste de la population, ce qui compense sans difficultés le phénomène susmentionné. En outre, le fer non héminique a l’avantage de ne pas favoriser le cancer du côlon contrairement au fer héminique présent dans la viande. C’est l’une des raisons pour laquelle il y a plus de cancers du côlon chez ceux qui mangent de la viande que chez ceux qui n’en mangent pas. Dans la pratique, il n’y a pas plus d’anémie par carence en fer chez les végéta*ien que dans la population générale. Les aliments suivants sont très riches en fer : lentilles, haricots secs, pois chiches, tofu, quinoa, amandes, noix de cajou, abricots. Et contrairement à la croyance populaire, les épinards ne contiennent en réalité qu’environ 2,7 mg de fer pour 100g, ce qui est peu… Cependant ils sont par ailleurs riches en fibres, vitamines et minéraux !

LES ACIDES GRAS OMÉGAS-3

Les acides gras omégas-3 sont un groupe particulier de lipides. La carence en omégas-3 est fréquente et nous avons tendance à surconsommer les omégas-6 qui se trouvent dans la plupart des plats industriels ainsi que dans les huiles les plus courantes que l’on trouve dans le commerce (huile de tournesol, de pépins de raisins…).

Chez l’adulte, les omégas-3 ont un effet bénéfique sur le système cardio-vasculaire et sur le système nerveux central et protégerait de la maladie d’Alzheimer. Si certains poissons gras, sauvages ou d’élevage, sont de bonnes sources d’omégas-3, ils sont cependant fréquemment contaminés par des métaux lourds comme le mercure ou d’autres toxiques comme les dioxines ou les PCB.

De bonnes sources végétales d’omégas-3 sont les noix et le lin (huiles et graines), ainsi que le tofu et le soja sous toutes leurs formes.

LE GLUTEN

Pour lire la suite, achetez l’article pour 0,99€ dans notre boutique ViaPraetoria/MediaFactoryParis 

NO COMMENTS