Allergies : Se soigner avec l’homéopathie

0
857
Homéopatie thérapies complémentaires
Homéopatie thérapies complémentaires

Les conseils en homéopathie du docteur Albert-Claude Quemoun

Les substances allergènes sont très nombreuses : poussière de maison, acariens, venin d’insectes, poils d’animaux, pollens, aliments (crustacés, lait, cacahuète, soja…), médicaments, pollution, pesticides, métaux lourds, teintures, maquillage, savons, fibres vestimentaires, climat (humidité, froid, soleil)…

Si vous avez identifié l’agent allergène, il est évident qu’il vaut mieux éviter, dans la mesure du possible, les substances auxquelles vous êtes allergique. En cas d’allergie grave ou très handicapante une désensibilisation peut aussi être un recours efficace.

Dans ce cas, vous pouvez vous faire prescrire l’isothérapique de la substance responsable : si vous êtes allergique à la poussière de votre maison ou à un pollen particulier, il suffit de fournir à votre pharmacien un échantillon de cette poussière ou de ce pollen : il servira de matière première à la fabrication du médicament, que vous prendrez pendant 4 semaines :

-la première semaine en 5 CH (2 granules 3 fois par jour)

-la deuxième semaine en 7 CH (2 granules 3 fois par jour)

-la troisième semaine en 9 CH (2 granules 3 fois par jour)

-la quatrième semaine en 15 CH (2 granules 3fois par jour)

Par exemple si vous êtes allergique à la pollution parisienne, vous pouvez prendre POLLUTION PARISIENNE DE PIC 2 (Laboratoires Rocal), à raison de 2 granules 3 fois par jour.

ISOTHÉRAPIQUE

Un isothérapique est un médicament fabriqué à partir de la substance qui vous rend malade. Il vous suffit d’apporter un peu de cette substance, quelle qu’elle soit, dans une pharmacie. Celle-ci la transmettra au laboratoire qui pourra ainsi fabriquer votre médicament personnalisé.

Pour lire la suite, achetez le magazine ou le PDF de cet article dans notre boutique ViaPAraetoria/MediaFactoryParis 

 

NO COMMENTS